Accueil > Ils sont venus au Festival Menton ma ville est Tango > Cuarteto Cedron -2004

Cuarteto Cedron -2004

Il y a tout dans le tango, l’amour, la haine, la mort, du Shakespeare, du Molière, et dans sa profondeur, ses pleins et ses déliés, un irrésistible appel à danser… Juan Cedron

Campé sur les genoux de Facundo Torrès, l’impérieux bandonéon lance sa plainte, attisant la déchirure dans la voix de Juan Cedron… Aux rythmes syncopés se glissent les bises de notes précédant l’ouragan sonore… Ce tango irrémédiablement urbain exalte la blessure première, les illusions enfouies, le visage de tous les exils. Le Cuarteto Cedron nous transporte vers les plus riches heures du tango argentin.

L’ensemble développe une inspiration et un style tout à fait particuliers nourris de traditions et d’influences d’une extrême richesse, de valeurs tant esthétiques qu’éthiques, fondus à ce creuset qu’était le Buenos Aires des années 60.

Il parcourt sans cesse de nouveaux territoires, portant sur la scène des textes d’une fulgurante beauté (Juan Gelman, Raùl G. Tuñòn, Julio Cortàzar, Acho Manzi, mais aussi Thomas Dylan, Bertold Brecht…) inscrivant des pans entiers d’un patrimoine mal connu, invitant de nombreux artistes, renouvelant sans cesse le plaisirs d’inventer, de partager. Ce spectacle rétrospective laisse la part belle aux danseurs de la Cie Modos Vivendi qui interprètent un tango raffiné et sensuel, révélant de nouveaux territoires poétiques, résolument contemporain.

Cuarteto Cedron

Juan Cedron, chant et guitare - Roman Cedron, contrebasse - Facundo Torrès, bandonéon – Miguel Praino, alto - Emilio Cedron, violon