Accueil > Ils sont venus au Festival Menton ma ville est Tango > Juan José Mosalini et son grand orchestre - 2003

Juan José Mosalini et son grand orchestre - 2003

Les plis des "boîtes à frissons" soufflent la mélancolie, la nostalgie avant de s’échapper lentement.

Soudain une pluie de cordes tombe légèrement quand retentissent alors les frasques de l’alto. Dans ce torrent tragique, le piano lâche ses notes qui ruissèlent le long du trottoir.

Dans la pénombre encore humide, un homme au regard de marlou et une femme à la cambrure souveraine s’observent tout en se rapprochant pas à pas. Les frôlements de talons sur les plis impeccables du pantalon laissent alors la place à un étrange et
suggestif ballet de jambes. Les corps s’emmêlent en figures compliquées et sensuelles...

La musique impose son rythme à la danse et réciproquement. Juan José Mosalini est cet explorateur du temps et fait revivre le tango d’hier et d’aujourd’hui dans ses nuances et ses expressions les plus subtiles. Il renoue avec une tradition perdue en formant son grand orchestre, il y a dix ans maintenant. La voix douce et suave de Sandra Rumolino dévoile toute l’intimité du tango et trace un chemin imaginaire vers Buenos Aires, sa ville natale.