Accueil > Ils sont venus au Festival Menton ma ville est Tango > Julia Migenes - Quintet Tiempo Sur -2004

Julia Migenes - Quintet Tiempo Sur -2004

Il a fallu que je devienne argentine dans la voix, la langue, les mouvements… Julia Migenes

Prélude d’un piano mélancolique, bientôt suivi par les notes du bandonéon qui s’échappent lentement, qui tournoient à la manière d’une vague avant de lâcher un dernier soupir…

La voix de celle qui fut Carmen au cinéma lui répond… dans un lamento qui s’élève vers le ciel. Belle et prenante dans le mezzo, la voix de la diva est saisissante, poignante et d’une réalité cruelle quand elle rend hommage aux "Las Locas", ces mères folles de douleur qui se retrouvent chaque jeudi sur la place de mai pour pleurer leurs enfants disparus.

Quand vient la danse, le violon miaule, le bandonéon suffoque, s’émeut, le piano balance ses notes dans un tourbillon envoûtant. Les corps se cherchent, s’entremêlent, tournent, s’enlacent avant de se séparer.

"La Argentina" mêle tendresse, colère, amour, révolte, résignation et violence aussi. Non Julia Migenes n’est pas argentine. Mais la cantatrice révélée par Madame Butterfly, ovationnée dans West Side Story à Broadway, y met tellement de son cœur et interprète si justement les chants de ses désespérés, qu’elle réveille les ombres de ceux qui dans les lupanars de Buenos Aires ont inventé cette plainte langoureuse de l’âme argentine.

La Argentina
Conception et interprétation : Julia Migenes
Mise en scène : Juan Carlos Malpeli
Conseiller musical : Osvaldo Calo
Tiempo Sur est composé de :
Osvaldo Calo, piano – Mauricio Angarita, contrebasse – Sébastien Couranjou, violon
Alejandro Schwarz, guitare – Victor Villena, bandonéon
José Castro, danseur/chorégraphe

Photographie : © Remi Boisseau